from stonerock.fr (FRA)

 

GREENHAVEN  "the last powerful second"
 humble recordings

Il y a bien longtemps que j'attendais cette galette et à force d'attendre, on se dit : bon et bien encore un super groupe qui a fondu les plombs... Bof, tant pis, on s'en relèvera encore une fois de cette énième overdose, on s'en remettra au énième nouveau groupe qui ne manquera pas de relever le niveau.... Et puis, voilà ti pas que je reçois cette oeuvre d'art venant du confins du pays que j'aime tant : l'ARIZONA.Les vaches et leurs si délectables purins, les alcools gras qui vous prennent aux ventres et surtout ce désespoir qui vous envahi et qui ne vous lâche plus, sorte de chancre indélicat qui lentement entreprend de vous bouffer tout cru... C'est ça l'ARIZONA avec comme toile de fond, une musique dépressive, agressive, jouissive et ô combien jubilatoire. 
C'est ça aussi GREENHAVEN, c'est cette faculté à retranscrire ce mal être avec une telle force, une telle envie et un tel talent que vous sentez, à l'écoute de "the last powerful second", ce purin, cet alcool frelaté, cette ambiance si divinatoire et ô combien jouissive. GREENHAVEN est le contre poison du bitume et de la propreté... Vive la bouse et la poussière, vive les virées sur les sentiers de la perdition, vive le crime, vive la haine et vive l'amour de la saoulerie. Vive la pauvreté humaine et vive la rédemption... Vive le sexe et la mort... 
Vive GREENHAVEN et sa haine si communicative.   

PAT LAHO "the little big boss man"8,5/10